Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Astruc - Fulcrand Charles
Numéro d’ordre : 841 - Numéro de dossier : 43

Informations personnelles

Lieu de naissance : Bédarieux Hérault
Âge : 27 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Labastide, Tarn
Profession : Affineur de draps
Type d’activité : Textile
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie plus
Transporté en Algérie à Bône, province : Constantine

Observations en liste générale : Socialiste ardent. Mauvais antécédents. A tenté de faire voter négativement lors des élections de décembre.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Socialiste ardent.
Fulcrand Astruc est désigné par ses co-prévenus comme décurion et il convient qu'il l'était. Il en a fait tous les actes, a assisté à toutes les réunions, a perçu les cotisations des divers membres de sa décurie. Il excitait continuellement les ouvriers à la révolte. Il était au nombre de ceux qui envahirent la mairie en 1848. Récemment encore, il a déchiré des billets portant Oui dans le vote des 20 et 21 décembre et a cherché à faire voter négativement.
La commission ordonne son arrestation. (Département du Tarn. Procès-verbal des opérations de la Commission départementale, A.N., BB/30/402)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/160
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4090




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php